Edouard Salim MICHAEL Le role de la grande musique

S’il tente de saisir ce qui se passe si énigmatiquement en son être lorsqu’il écoute certaines musiques symphoniques qui font surgir en lui un sentiment de mystère — telle l’oeuvre gigantesque de Gustav Holst intitulée “Les Planètes”, ou “Le martyr de Saint-Sébastien” pour choeur et orchestre de Claude Debussy, ou encore “La Péri” de Paul Dukas —, un chercheur fin, doté d’une sensibilité aiguë, s’apercevra qu’il se produit en lui une descente intérieure qui représente un véritable changement de place dans l’espace intérieur de son être, un changement de place qui se révélera constituer un précieux indice de ce qu’il doit tenter de retrouver lors de ses pratiques spirituelles. (la photo ci jointe de Pablo Casal illustre le changement de place et la  »descente » en soi-même d’un grand  artiste)

Ainsi, ces grands artistes aident-ils les auditeurs par les sentiments de mystère que leur musique suscite en eux, leur offrant, comme dit précédemment, la possibilité d’être placés quelque part en leur être où ils ne se trouvent jamais d’ordinaire. En fait, ils provoquent un changement de place dans l’espace intérieur de celui qui écoute leurs oeuvres sans que nécessairement ce dernier ne perçoive ce qui se passe en lui. De cette façon, les créations d’un grand compositeur aident-elles l’humanité d’une manière que celle-ci ne peut soupçonner.

Par ailleurs, il se peut aussi qu’un aspirant éprouve, durant ses séances de méditation, des états qui, bien que n’étant pas encore le degré le plus élevé de la conscience, se situent néanmoins au-dessus du niveau de sa conscience coutumière.

On peut ainsi constater qu’il est possible à l’homme de toucher, à des moments privilégiés, des états de conscience supérieurs à celui qu’il connaît habituellement, mais, malheureusement, en raison du fait que, d’ordinaire, il n’accorde d’importance qu’au tangible, la valeur de cette élévation de sa conscience n’est pas du tout comprise et, par conséquent, il ne cherche pas à la cultiver.

Edouard Salim Michael

Le rôle de la grande Musique

Cette entrée a été publiée dans Le rôle du grand art, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

8 361Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>