Lankavarasutra : La Realite Supreme est au dela des mots

 Les mots dépourvus de substance ne font qu’égarer les ignorants. Ce qu’ils expriment n’est pas la Réalité Suprême, car la Réalité est béatitude mystique où le langage n’a nul accès. Pour l’atteindre, il faut parvenir à l’intériorité grâce à la connaissance mystique, et ce n’est pas du domaine de l’intelligence différenciatrice propre à la parole.

Bouddha-prêchant

Comme la pure conscience devient le principe de toute évolution quand elle est à la racine de la conscience conditionnée qui pose le moi, l’ignorant ne peut comprendre ce qu’elle est ; même un boddhisattva ne la comprend pas intégralement ; seul un Tathagata (Bouddha) sait de quelle manière l’Ainsité devient impure, conditionnée. Lui seul peut saisir l’insondable mystère d’une conscience immuable et pure apparaissant souillée et s’identifiant à l’expérience temporelle qu’elle engendre, lui seul sait comment l’absolu n’étant plus reconnu, l’ignorance surgit.

Cette entrée a été publiée dans Bouddhisme Mahayana, La compréhension juste. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

8 361Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>