Grégoire Palamas (Mont Athos) :

« La conversion de l’esprit vers lui-même consiste à se garder lui-même…

Celui qui persévère dans cette concentration de l’esprit et cet essor vers Dieu, en contenant énergiquement les évasions de sa pensée, s’approche intérieurement de Dieu, entre en possessions de biens ineffables… Garder l’esprit et joindre la prière à cette garde : cela n’est pas tellement difficile. Mais persévérer longtemps dans cet état générateur d’ineffable, c’est la difficulté même. Le labeur de toute autre vertu est insignifiant et léger en comparaison. Voilà pourquoi beaucoup renoncent …
… Prenez quelqu’un qui, par son assiduité à la prière ait purifié l’acte de son esprit, ait connu une illumination partielle, () s’il s’estime pour cela purifié, il s’abuse et, par sa présomption, ouvre la porte toute grande à celui qui n’attend qu’une occasion pour le duper.
Si, au contraire, il mesure l’impureté de son coeur et qu’au lieu de s’élever pour cette pureté partielle, il s’en fait un moyen et un auxiliaire, il verra plus nettement l’impureté des autres puissances de l’âme, il progressera dans l’humilité () et découvrira les remèdes appropriés à chaque puissance de l’âme () ; cet itinéraire le conduira à la pureté parfaite, vraie, stable de coeur et d’esprit. Nul n’y saurait atteindre que par la perfection de l’action, de la perpétuelle contrition, de la contemplation et de la prière contemplative.
Grégoire Palamas (1296-1319)

Cette entrée a été publiée dans La compréhension juste. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

8 359Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>