Edouard Salim Michael : L’intégrité morale

« Le développement de l’intégrité morale et de la vérité d’être est donc indispensable au chercheur dans sa quête spirituelle.

S’il fait une promesse, il doit la tenir, si difficile que ce soit pour lui. Il doit constamment se tenir sur ses gardes et relever tout mensonge inconscient, inexactitude ou malhonnêteté vis-à-vis des autres ou de lui-même. Il lui faut veiller sur ses pensées, ses paroles et sa manière d’être avec autrui. Il doit s’efforcer d’être aussi honorable et sincère qu’il le peut, aussi bien avec lui-même qu’envers tous ceux avec qui il entre en relation.

Il lui faut apprendre à éprouver de la compassion pour chaque être qu’il côtoie, car il ne sait jamais quelle profonde douleur morale ou quels soucis ce dernier peut porter en lui. Il doit devenir conscient du fait que, d’une manière ou d’une autre, tous les êtres souffrent.
Si, dès le tout début de sa quête, le chercheur ne développe pas, parallèlement à son travail spirituel, une intégrité morale, alors, il peut être absolument sûr que ses luttes ne lui apporteront pas la véritable compréhension ni l’épanouissement spirituel qu’il recherche. Ses efforts mal dirigés pourraient même accentuer et cristalliser ses tendances indésirables, les rendant encore plus difficiles à déraciner par la suite.
Fidélité à soi-même signifie également fidélité aux autres ; ce que l’on souhaite pour soi-même, on doit aussi le souhaiter aux autres. Si quelqu’un ne veut pas qu’on lui vole son bonheur, il ne doit pas voler celui des autres.

Le chercheur doit commencer ce travail spirituel en comprenant clairement qu’il n’existe rien dans l’Univers qui ne soit partie du Tout, et que, si chaque chose est une partie du Tout, alors il n’y a que l’Un. Tous les êtres et toutes les choses dans le monde, ainsi que toutes les planètes et toutes les étoiles sont des parcelles de l’Etre Divin Universel, de la même manière que la tête de quelqu’un, son cou, son tronc, ses membres, ses organes internes et ses cellules sont des parties de la totalité de lui-même. Quel que soit le mal fait à l’une d’entre elles, le tout en souffrira inévitablement tôt ou tard. C’est pourquoi les valeurs morales et la sincérité d’être font l’objet de tant d’insistance tout au long du texte suivant. »

La voie de la Vigilance Intérieure ( Introduction)

Cette entrée a été publiée dans L'effort juste, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

8 331Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>