Angèle de Foligno : Je ne me souviens plus de quoi que ce soit qui ait une forme

Angele de folignoTrès souvent, je vois Dieu suivant un mode et une perfection qui ne peuvent être ni exprimés ni conçus (…). Je vois que c’est le bien absolu (…) une délectation ineffable (…). Plus la ténèbre est profonde, plus ce bien surpasse la pensée et se montre inexprimable (…) Il surpasse même la puissance de Dieu, sa sagesse, sa volonté (…). Quand je suis plongée dans ce bien et que je le contemple, je ne me souviens plus de l’humanité de Jésus-Christ, ni de l’Incarnation, ni de quoi que ce soit qui ait une forme. Je vois tout, cependant, et je ne vois rien. »

Cette entrée a été publiée dans Christianisme, La compassion et la dévotion. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

8 361Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>